Image default
Express Info

Une journée sous la neige et au ski dans les Ardennes

Notez cet article


En vigilance neige depuis mercredi soir, les Ardennes se sont réveillées ce vendredi matin de nouveau sous un manteau blanc. Mais cette fois, la couche était bien plus épaisse dans le nord du département. Ce qui permet de pratiquer, contre toute attente, le ski de fond à La Chapelle.

La Chapelle est nichée dans le nord des Ardennes. L’altitude est de 290 mètres au bas du village, de 450 mètres au sommet du massif boisé. Les habitants ont l’habitude des hivers blancs. La neige a commencé à tomber jeudi matin, les flocons ont repris la nuit suivante. Et les quantités sont désormais intéressantes. Avec le soleil qui fait son retour ce vendredi à la mi-journée, le paysage est grandiose et les couleurs magnifiques.  

La couche de neige atteint une bonne vingtaine de centimètres. Assez pour sortir les skis ! Car La Chapelle est une station de ski, la seule dans les Ardennes françaises. Mais on est loin des clichés, pas de chalets montagnards, pas de barres d’immeubles comme dans les “usines à ski”, ni de télésièges et autres télécabines. Ici vous l’avez compris, on ne fait pas de ski alpin. Les habitués font du ski de fond. La Chapelle est ce qu’on appelle un domaine nordique. Modeste certes, mais il a le mérite d’exister même s’il n’ouvre que quelques jours par an, et encore …

La Chapelle sous la neige dans les Ardennes

La Chapelle sous la neige dans les Ardennes

© ski club sedanais – document remis

 

“C’est forcément l’effervescence, ce n’est pas tous les ans que le domaine peut ouvrir. On espérait, on guettait les bulletins météo et on a prié le ciel. Alors si on peut skier 2 ou 3 jours, c’est toujours ça de pris !” explique un des habitués de la station. Bien emmitouflé, il sort les skis de son coffre, prêt à se lancer sur les 33 kilomètres de pistes. Des pistes préparées grâce au petit scooter des neiges qui permet de damer les sentiers. Pour cette première journée, ce sont une soixante de skieurs qui ont profité de la neige. “Mais aussi des promeneurs, des randonneurs à raquettes et des enfants avec leur luge” décrit Madeleine Postal, la présidente du ski club sedanais. 

Une soixantaine de personnes sont venues skier pour le premier jour

Une soixantaine de personnes sont venues skier pour le premier jour

© ski club sedanais – document remis

Le centre de ski de fond est totalement libre d’accès. Il est géré par le le ski club sedanais. Des boucles balisées allant de 3 à 15 kilomètres sont proposées au public, essentiellement des Ardennais qui connaissent la  bonne affaire. 

Au moins, avec le ski de fond, on n’est pas fermé à cause du Covid-19. Le domaine peut rester ouvert. Mais on demande aux gens de ne pas skier en groupe à plus de 6 ! De toute façon, cela n’arrive pas, les gens viennent en famille. Nous prenons des mesures sanitaires strictes dans le chalet pour les skieurs.

Madeleine Postal, présidente du ski club sedanais

Une journée de ski dans les Ardennes

Une journée de ski dans les Ardennes

© ski club ardennais

L’an dernier, La Chapelle n’avait pu ouvrir qu’une demi-journée. “Il avait fait trop vite doux, la neige était molle et en demi-journée, tout avait fondu”, explique Madeleine. “Cette fois, on devrait pouvoir rester ouvert plusieurs jours d’affilée et notamment tout ce week-end. D’autant que de la neige est encore attendues dans les prochaines heures. La neige avec le froid est bien tassée, tout le domaine est accessible. Mais à chaque fois, ce qu’on craint, c’est le redoux.”         

On peut tout faire à La Chapelle !

On peut tout faire à La Chapelle !

© ski club sedanais – document remis

Les pieds dans la neige, partout dans le nord des Ardennes 

Dans les Ardennes, il est tombé en moyenne entre 5 et 10 centimètres pendant la nuit. Même un peu plus par endroits comme à Rocroi, sur le plateau du même nom, à quelques kilomètres de la Belgique, où ce sont 25 centimètres qui sont venus couvrir le sol. Ce qui ne semblent vraiment pas perturber les habitants : “On a l’habitude, on a régulièrement de la neige ici, peut-être pas autant” explique un automobiliste en train de dégivrer son pare-brise “et de la neige deux fois en quelques jours, c’est vrai que ce n’est pas si fréquent” ajoute un riverain, pelle à la main. 

Rocroi sous la neige, vu du ciel

Rocroi sous la neige, vu du ciel

© France TV – Paul-Antoine Boudet

Les habitants se méfient quand même, le pas n’est pas très alerte. “Cela glisse, et on s’enfonce mais je viens acheter quand même, ce n’est pas la neige qui va changer mes habitudes.” Plus loin, quelques enfants au retour de l’école font des glissades et se lancent quelques boules de neige avant d’aller déjeuner.  

20 centimètres de neige au réveil à Rocroi

20 centimètres de neige au réveil à Rocroi

© France TV – Paul-Antoine Boudet

Pas de ramassage scolaire

C’était également le système D pour aller à l’école. Les transports scolaires ont été interrompus pour la journée du vendredi. Les services du conseil départemental des Ardennes sont sur le qui-vive : les déneigeuses et les saleuses essaient d’être au plus prêt des difficultés sur les routes ardennaises.

Rocoi, le 15/01/2021

Rocoi, le 15/01/2021

© Paul-Antoine Boudet – FTV

De nouvelles chutes de neige sont attendues dans les Ardennes samedi en fin de journée. La couche devrait donc encore s’épaissir pour le plus grand bonheur des skieurs et des enfants, peut-être pas pour les automobilistes. Prudence, météofrance place de nouveau le département en vigilance orange “neige et verglas”.

 





Source

Related posts

une campagne de pub inédite pour redorer le blason du Grand Est et attirer les touristes

adrien

Le village de Kruth se prépare à l’été

adrien

Aube : Le parc animalier “Nature sauvage des lacs” fermé jusqu’à nouvel ordre

adrien