Image default
Express Info

Tourisme : en Haute-Marne, un label pour les hébergements insolites voit le jour

Notez cet article


Pour obtenir le label “hôtes-insolites” il faut répondre à plusieurs critères, il ne suffit pas de proposer un hébergement qui sort de l’ordinaire sans “un minimum de cadre ou de professionnalisme.” Les candidats doivent avoir des spécificités de l’hébergement insolite en termes : d’accueil, de réglementation, de sécurité et d’activité déclarée légalement, d’écologie et enfin de difficulté à rentrer dans les cases de tout autre label.

Un côté rassurant

“Ce label devenait une nécessité à la fois pour les hôtes et les voyageurs. Il y a un côté rassurant pour les touristes à choisir un établissement labellisé, surtout dans le domaine de l’hébergement insolites où il y a beaucoup d’idées reçues”, explique Adeline Lenoir, crétarice de l’organisme “Hôtes insolites”.

Basée en Haute-Marne, la professionnelle du tourisme depuis 18 ans n’aurait pas imaginé créer un tel label un jour. Mais en tant que formatrice pour devenir hôtes insolites elle a constaté un besoin de reconnaissance chez ses stagiaires vis-à-vis des assureurs, et autres organismes administratifs. Raison pour laquelle elle a décidé de se lancer début 2020. 
 

“En Haute-Marne, nous avons énormément d’hébergements qui sortent de l’ordinaire, les premières cabanes perchées ont été créées dans notre département. Mais parfois les touristes et notamment les retraités pensent que ce type de logements ne leur est pas destiné. Ils ont l’impression qu’ils manqueront de confort, que l’accessibilité sera compliquée pour eux. Pour certains logements, c’est en effet le cas, mais le label permet justement de mettre une grille sécuritaire en place, qui garantit de pouvoir faire un choix sans mauvaise surprise,” explique Adeline Lenoir.

Partout en France

Le label a été lancé ce lundi 25 mai 2020 et a déjà été attribué à 18 hébergements partout en France, en métropole comme dans les DOM-TOM. En cours d’attribution, ce nombre sera amené à augmenter et c’est même le souhait principal d’Adeline Lenoir. 100% Haut-Marnais, le logo de ce label a été créé par l’agence de graphisme langroise Chrome Hello et compte parmi les premiers logements champardennais reconnus “Hôtes insolites”, le Carré Rouge, situé à Villars-Santenoge (Haute-Marne), un gîte aux allures de sculpture d’art moderne au milieu des champs. 

Dans la Marne, figure l’Herberie de la Tille, un vrai tipi indien, au cœur de la vallée de la Tille dans un écrin de verdure, dont Elsa Gautherot est désormais propriétaire. 
 

Pour le design de son label Adeline Lenoir a voulu travailler avec des graphistes hauts-marnais également et s'est tournée vers l'agence langroise Chrome Hello. / © Chrome Hello/Hôtes Insolites
Pour le design de son label Adeline Lenoir a voulu travailler avec des graphistes hauts-marnais également et s’est tournée vers l’agence langroise Chrome Hello. / © Chrome Hello/Hôtes Insolites

“Je suis très heureuse d’avoir obtenu ce label qui va permettre aux assureurs de comprendre réellement mon activité. Il est très difficile de faire comprendre qu’un tipi peut servir d’hébergement et qu’il faut assurer une tente. Avec ce type de label, les démarches administratives devraient se trouver facilitées et c’est une bonne chose”, indique la jeune femme.

 

Elsa Gautherot a repris cette activité cette année et espère faire connaître ce mode de logement plus écologique et économique à un maximum de touristes, ce label pourrait y contribuer. “J’ai déjà mis en place un accueil gratuit pour les personnes se baladant à vélo ou à cheval, qui cherche à loger quelque part pour une nuit. Mais j’aimerais accueillir aussi une autre clientèle de touristes plus locaux et qui n’est pas habituée à ce type de séjour. Certains ont peur de manquer de confort et ce label certifie le contraire. C’est donc très intéressant pour éventuellement les attirer.”

Avec les difficultés à voyager en dehors de la France cet été 2020, les hôtes insolites espèrent pouvoir accueillir une clientèle habituée aux hébergements classiques, que ce nouveau label pourrait rassurer.
 



Source

Related posts

Déconfinement : la nature plébiscitée pour les vacances en Champagne-Ardenne

adrien

à Reims, les touristes étrangers reviennent mais timidement

adrien

J’ai testé pour vous le “guide du déconfiné” de l’office de tourisme de Strasbourg

adrien