Image default
Express Info

les stations font le plein et ça fait du bien après deux années consécutives de fermeture


Après deux années noires, les stations de ski des Vosges se frottent les yeux pour y croire : de la neige, des remontées mécaniques ouvertes et du soleil annoncé pour les vacances qui débutent ce samedi 5 février. De quoi envisager la poursuite de l’aventure neigeuse dans le massif vosgien encore quelques années.

Les premiers vacanciers arrivent ce samedi 5 février dans les stations de ski de France et des Vosges sous les meilleures auspices qui soit : neige et soleil au programme, de quoi revigorer les petites stations familiales de la région qui ont connu deux années noires, pas de neige en 2020 et la crise sanitaire en 2021.

Au Lac Blanc, on est fin prêt. « L’enneigement est correct, nous confirme patrice Perrin, l’exploitant de la station Bas-Rhinoise. Nous avons 11 pistes ouvertes sur 14, et ça fait vraiment du bien de retravailler », soupire-t-il d’aise. L’école de ski et remplie à 90% et pour ne rien gâcher, la saison s’ouvre avec les vacances des locaux.

« Cette clientèle là est très précieuse pour nous, elle représente 70% de la fréquentation, alors on est heureux que le calendrier colle avec la neige et le soleil ». Quant au pass vaccinal obligatoire à partir de 16 ans, et pass sanitaire à partir de 12 ans, finalement, « tout le monde l’accepte ». D’autant que depuis mercredi, le masque n’est plus obligatoire sur les télésièges.

Les protocoles changeants comme le vent, et mis en place à la dernière minute, c’est LE coup de gueule de Christophe Bergamini, directeur de l’office de tourisme du secteur de Kaysersberg. « Les vacances à la neige, c’est surtout pour les enfants, or on a été au fait des protocoles beaucoup trop tardivement, donc ça a été la folie pour tout mettre en place, les délais sont trop courts. Et du coup, les Belges ont pour l’instant beaucoup moins réservé que d’habitude, ne sachant pas trop ce qu’il en était pour les pass vaccinaux ».

Mais de se réjouir tout de même des belles conditions qui s’annoncent. Le taux d’occupation dans les hébergements se situe pour l’instant à 80% environ. « Et le fait que les semaines de vacances de notre clientèle de proximité ne se chevauchent pas avec celles des parisiens, c’est vraiment une bonne nouvelle », se félicite Christophe Bergamini.

Avant d’en appeler à la clémence du ciel. « Je ne sais pas si ce sont des annonces destinées à faire venir du monde dans les stations mais je souhaite qu’elles se réalisent », sourit-t-il malicieusement. En tout cas, sur le site de Météo France, de la neige est bien annoncée ce week-end avant un grand beau temps toute la semaine. 

En attendant, sur les pistes du champ du feu le soleil peine, pour l’instant, à se faire une place en ce premier jour des vacances scolaires. Mais le public est bien là lui, pour le plus grand bonheur de Marie Morel, exploitante de la station, ravie, elle aussi, d’ouvrir après deux longues années d’inactivité. « Nos hébergements affichent quasi complet, comme l’école de ski, on a beaucoup de locaux qui profitent de la navette qui monte jusqu’ici », se réjouit la jeune femme. 

Pour rappel, la navette des neiges circule tout l’hiver et embarque les potentiels skieurs ou randonneurs au départ de Strasbourg, Schirmeck, Sélestat ou Barr. 

Le champ du feu, plus basse station de ski du massif vosgien, qui, cette année, bénéficie d’une bonne couverture neigeuse. « La tendance est bonne, confirme Marie Morel, la neige est bien tombée, nous l’avons bien travaillée », avec un sourire qui glisse aussi bien que les skis des vacanciers sur les pentes de la station. 



Source

Related posts

24 artisans et acteurs du tourisme labellisés dans le Parc National de Forêts

adrien

les stations du Markstein et du Champ du feu partiellement fermés samedi 16 et dimanche 17 janvier

adrien

Déconfinement : les bars et restaurants de Strasbourg rouvrent à partir du 2 juin, voilà ce qui va changer

adrien