Image default
Express Info

les stations de ski pourront ouvrir, le port du masque obligatoire aux files d’attente des remontées mécaniques


Le protocole dévoilé samedi 6 novembre prévoit l’ouverture des remontées mécaniques, avec port du masque dans les files d’attente et les lieux d’affluence. Les gérants des stations de ski vosgiennes et alsaciennes sont satisfaits.

Cet hiver, les skieurs pourront profiter des stations de ski des Vosges et d’Alsace, mais il faudra porter le masque dans les files d’attente des remontées mécaniques. Une fois sur le télésiège, le téléski, et bien sûr pendant la descente, il peut être enlevé.

Le masque est également obligatoire dans les zones de grande fréquentation en extérieur. Le pass sanitaire n’est pas demandé aux skieurs, sauf si le taux d’incidence au covid-19 dépasse les 200 cas pour 100.000 habitants, au niveau national.

Ce protocole sanitaire à deux niveaux, a été présenté samedi 6 décembre 2021 par le Premier ministre Jean Castex, en déplacement en Haute-Savoie.

Stations de ski « normales »

Ces annonces sont un vrai soulagement dans les stations du massif vosgien. « On ne parle plus de fermeture potentielle des remontées mécaniques, comme la saison dernière, c’est très positif », se réjouit le maire (PS) de Gérardmer (Vosges) et vice-président des maires de stations de montagne, Stessy Speissmann. Même son de cloche au Markstein. « Ça va ressembler à une station de ski normale. Et même avec le masque on skiera de la même façon« , assure le chef d’exploitation du Markstein, Thomas Cron.

Lors de l’hiver 2020/2021, les stations de ski alpin sont restées fermées. Le gouvernement avait décidé de ne pas ouvrir les remontées mécaniques, en raison d’une situation sanitaire dégradée. « C’est la seule activité en France à avoir été fermée sur toute sa saison économique« , rappelle Stessy Speissmann.

Les stations vont sans doute embaucher du personnel pour faire respecter les nouvelles consignes, notamment en cas d’application du pass sanitaire. « On souhaite pouvoir faire des contrôles aléatoires plutôt que des contrôles systématiques en caisse« , espère Thomas Cron.

Il ne reste plus qu’à espérer que la neige soit au rendez-vous.



Source

Related posts

Le tourisme dans le secteur des Trois Frontières reprend doucement et compte sur ses voisins suisses et allemands

adrien

le bel hiver de Gérardmer, « c’est très agréable et on profite de la terrasse »

adrien

à Reims, les touristes étrangers reviennent mais timidement

adrien