Image default
Express Info

les réservations au camping du Mont-Olympe démarrent fort, pour le festival des marionnettes

Notez cet article


Si depuis quelques jours, dans les Ardennes, la réouverture des campings s’effectue tranquillement, les réservations commencent toutefois à arriver. On assiste même à un démarrage sur les chapeaux de roue, pour la durée de la 21éme édition du festival des marionnettes, du 17 au 26 septembre 2021.

Barbara Macra est la gérante du camping municipal du Mont-Olympe, à Charleville-Mézières, dans les Ardennes, un quatre étoiles qui dispose, au cœur d’un parc de 1,6 hectares de 121 emplacements. Elle est également propriétaire d’un camping cinq étoiles, à Signy-le-Petit, le “Domaine de la Motte”, et du “Domaine de la Vènerie”, un camping éco-responsable, à Signy-l’Abbaye, ainsi que d’un des plus grands campings d’Europe, à Haulmé, dans la vallée de la Semois, qui propose 400 places, dans un parc de 22 hectares.

Elle se montre très confiante pour le redémarrage de la saison. “Ca téléphone bien“, dit-elle; “Ca part même sur les chapeaux de roue, pour le festival des marionnettes. On a déjà des réservations, pour plusieurs dizaines de places. On aidera les gens à trouver ailleurs, s’il le faut”.

Le camping du "Domaine de la Motte" est installé à Signy-l'Abbaye.

Le camping du “Domaine de la Motte” est installé à Signy-l’Abbaye.

© Domaine de la Motte.

Dès les annonces présidentielles

L’an dernier, la gérante du camping du Mont-Olympe, indique avoir travaillé très peu, mais intensément. “On a limité les dégâts“, explique-t-elle, rappelant que l’offre de 100 euros offerte par le Conseil Départemental à ceux qui viendraient dans les Ardennes, pour des hébergements et de la restauration, a été une aide “qui nous a bien aidés”.

Pour le festival des marionnettes, on a déjà des réservations, pour plusieurs dizaines de places. On aidera les gens à trouver ailleurs, s’il le faut.

Barbara Macra, gérante du camping du Mont-Olympe.

Pour cette année, ce qui a, en quelque sorte, lancé la saison, ce sont les annonces du Président de la République Emmanuel Macron, à la fin du mois d’avril. “Ca s’est remis à sonner“, indique Barbara Macra. “Il y a déjà quelques réservations, pour ce week-end. Le camping du Mont-Olympe n’ouvrira que le 19 mai. Mais on peut déjà recevoir du monde, dans les autres campings, sans lieu où se retrouver. Quelques familles viennent quand même pour faire des promenades. Ce week-end, les gens vont dans les gîtes et s’autogèrent. Sans restaurant, sans terrasse ou snack, c’est un peu mort”.

 

Le camping situé à Haulmé accueille les amateurs de verdure.

Le camping situé à Haulmé accueille les amateurs de verdure.

© Barbara Macra.

Fête de la bière au programme

Si le camping du Mont-Olympe se remplit tranquillement, il y aura pourtant quelques jours où il ne sera pas accessible. Début juillet, il est réservé à la fête de la bière. “Habituellement, elle a lieu, Place Ducale“, raconte la gérante du camping, “mais avec les jauges, elle était devenue trop petite pour l’organiser, sans compter que les dates ont changé trois fois. Mais cette fois, des stands sont déjà prévus. Avec le couvre-feu, qui s’arrête fin juin, il n’y aura pas de problème“.

Dans ce camping de passage, notamment fréquenté par beaucoup d’étrangers, ce qui rassure, c’est que désormais, on sait s’accommoder des contraintes sanitaires. “On n’est plus dans le brouillard. Gel, masque, document, on sait faire“, assure Barbara Macra, “on sait qu’on aura du passage. Alors, on se prépare pour la réouverture du 19 mai”. Quelques travaux sont d’ailleurs en cours.

 

Aux beaux jours, on peut bronzer, au Lac des Vieilles Forges.

Aux beaux jours, on peut bronzer, au Lac des Vieilles Forges.

© Philippe Mercier / FTV.

Optimisme et prudence

Au Lac des Vieilles Forges, Laurent Gabriel, a ouvert le  camping dont il est directeur. “Les réservations commencent“, dit-il.”Il y a déjà du monde, et ça démarre pour l’été. Les gens arrivent. Nous avons un snack, mais il n’ouvrira que le 19 mai“. Dans ce camping qui possède 287 places, le directeur qui emploie une dizaine de personnes, préfère se montrer prudent, même s’il est plutôt optimisme sur le déroulement de la saison.

A Charleville-Mézières, en tout cas, on y croit. Des cottages sur pilotis sont déjà prévus, si la saison 2022 démarre normalement, et dès le mois de novembre de cette année, une aire de camping-cars, automatisée sera mise en service. Les travaux devraient démarrer en septembre.

Les voyants sont donc au vert, à condition toutefois qu’un nouveau variant de la Covid 19 ne vienne pas gâcher les vacances. Mais ce qui inquiète aussi, c’est la météo. Du coup, dans les Ardennes, on a les yeux tournés vers le ciel.



Source

Related posts

un été record pour le tourisme dans les Vosges

adrien

le Domaine des Crayères lance une riposte à la Covid en rouvrant ses portes le 5 mars

adrien

fréquentation touristique en baisse et hôteliers inquiets

adrien