Image default
Express Info

le musée de la mine Parc Explor Wendel ouvrira un restaurant en 2021

Notez cet article


Le musée de la mine Parc Explor Wendel de Petite-Rosselle en Moselle poursuit sa politique d’investissements. Il se dote d’un restaurant de type brasserie afin d’offrir une prestation complète et de qualité aux visiteurs. Inauguré ce jeudi 23 juillet 2020, le projet est en cours de réalisation.

Le musée de la mine de Petite-Rosselle Parc Explor Wendel en Moselle ouvrira un restaurant en 2021. Sous un soleil radieux les ouvriers démontent la toiture du bâtiment Wendel 3 construit en 1904. La réhabilitation et la mise aux normes s’effectuent sous le contrôle de l’architecte des bâtiments de France. Le syndicat mixte qui gère le site a opté pour un restaurant de type brasserie d’une capacité de 45 couverts. Il pourra aussi accueillir des groupes jusqu’à 120 personnes. L’équivalent de deux autocars.

1.560.000 €

La crise du coronavirus Covid-19 n’a pas eu d’incidence majeure sur la bonne marche du projet. L’ouverture du restaurant est juste décalée au deuxième trimestre  au lieu du premier trimestre 2021. Pour être économiquement viable, Il sera mis en gérance afin de fonctionner en dehors des heures d’ouverture du musée et d’accueillir une large clientèle. C’est un projet ambitieux pour un coût de 1.560.000 €. Un investissement indispensable pour Gérard Bruck Président du syndicat mixte du Musée. En 2019 le site a accueilli 42 000 visiteurs.

Musée de la mine Parc Explor Wendel de Petite-Rosselle, Moselle. Vue du futur restaurant; Ouverture prévue au deuxième semestre 2021.

Musée de la mine Parc Explor Wendel de Petite-Rosselle, Moselle. Vue du futur restaurant; Ouverture prévue au deuxième semestre 2021.

© Maxime Busato et Jonathan Coppa. Architectes

 

Attirer les autocaristes

Depuis 2012 Le site dispose d’une cafeteria. Elle propose de la petite restauration avec un nombre de places limitées. Une offre insuffisante pour attirer les autocaristes.  La visite complète du site dure quatre heures. Selon Gérard Bruck il est indispensable de proposer aux organisateurs de voyages une prestation de restauration complète et de qualité afin de ne pas obliger les visiteurs à ressortir du site pour déjeuner. Un handicap qu’il fallait combler car l’offre dans la proche localité de Petite-Rosselle est quasi inexistante.

En ces temps difficiles, ce chantier permet de faire travailler les entreprises locales et régionales en soutenant dès à présent l’emploi.

Gérard Bruk Président du Syndicat Mixte du Musée

Une fierté

La réalisation des travaux est confiée à douze entreprises locales. Un appel d’air bienvenu dans un secteur où l’économie tourne au ralenti. Jean-Yves Cufer est directeur de l’entreprise forbachoise Elec-est. Elle emploie 15 salariés. Il nous confie qu’avec la crise du COVID-19 les chantiers en cours dans la région n’ont pas repris leur rythme de croisière. Ce contrat est une bouffée d’oxygène bienvenue. Lui-même petit-fils de mineur, il exprime  aussi sa fierté de travailler pour un site aussi prestigieux.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets



Source

Related posts

sans eau chaude, sans électricité, ni réseau, “l’accueil écologique, c’est aussi du social”

adrien

fréquentation touristique en baisse et hôteliers inquiets

adrien

Haute-Marne. Le président du conseil départemental traverse le département à pieds en quatre jours

adrien