Image default
Express Info

Le Domaine de la Klauss devient le premier hôtel 5 étoiles du département


C’est une première en Moselle. Le Domaine de la Klauss, hôtel-spa quatre étoiles depuis sa création en janvier 2016, vient de décrocher sa cinquième étoile.

Aucun hôtel cinq étoiles n’avait encore élu domicile en Moselle. Mais Le Domaine de la Klauss vient de changer la donne, en devenant le 5 décembre 2020 le seul hôtel du département à décrocher cette récompense. Une fierté, mais avant tout le fruit d’un travail acharné pour le directeur des lieux Alexandre Keff et ses équipes.
 

Un esprit de « luxe décontracté »

À quelques kilomètres du Luxembourg, érigé au milieu des sept collines de Montenach, en Moselle, se trouve le Domaine de la Klauss. L’hôtel présente une architecture en pierre de taille et compte douze suites, sur les 28 chambres proposées au total. Les tarifs débutent à 195 euros pour une chambre, jusqu’à 620 euros, pour la suite panoramique.
 

C’est une étape, mais pas une fin en soi.

Alexandre Keff, directeur du Domaine la Klauss et de son restaurant gastronomique

 

Le Domaine de la Klauss devient le premier hôtel 5 étoiles de Moselle.

Le Domaine de la Klauss devient le premier hôtel 5 étoiles de Moselle.

© Le Domaine de la Klauss

Créé en 2016 par Alexandre Keff, ancien pilote de ligne, cet hôtel-spa affiche maintenant cinq étoiles. Une fierté pour son gérant : « C’est une satisfaction pour toute l’équipe, pour les collaborateurs. C’est une étape, mais pas une fin en soi. On va continuer à évoluer en gardant le même esprit de luxe décontracté ». L’un des points forts de l’établissement, son restaurant, le « K ». Le Chef, Benoit Potdevin, a fait ses armes dans plusieurs maisons étoilées lorraines et françaises. Il propose une cuisine moderne, basée sur l’utilisation de produits frais de saison. Autre atout du domaine, son spa de 800m2 qui offre une large gamme de soins.
 

« Jerusalema challenge » au Relais & Châteaux Le Domaine de la Klauss, pour célébrer l’arrivée d’une cinquième étoile.



©Le Domaine de la Klauss

 

Le fruit d’un travail acharné et d’un renouvellement permanent 

Cette récompense, attribuée officiellement suite à un audit indépendant validé par Atout France, vient couronner plusieurs années de travail intense. Depuis sa création en 2016, les projets s’enchaînent au Domaine de la Klauss. Le restaurant gastronomique ouvre en 2017. Une piscine extérieure est construite deux ans plus tard, sur recommandation des clients. Puis le Domaine de la Klauss devient membre de Relais & Châteaux en 2019.
 

À l’époque, on me prédisait le pire. Tout le monde me prenait pour un fou quand j’ai voulu créer le Domaine la Klauss, mais j’y croyais.

Alexandre Keff, directeur du Domaine la Klauss et de son restaurant gastronomique

L’établissement compte désormais une soixantaine d’employés, soit six fois plus qu’à son ouverture. Une revanche pour Alexandre Keff, car rien n’était gagné d’avance : « À l’époque, on me prédisait le pire. Tout le monde me prenait pour un fou quand j’ai voulu créer le Domaine la Klauss, mais j’y croyais ».
 

Aurélia Wieseler Henry, responsable marketing, Mathilde et Alexandre Keff.

Aurélia Wieseler Henry, responsable marketing, Mathilde et Alexandre Keff.

© Le Domaine de la Klauss

Le maître des lieux ne veut surtout pas se reposer sur ses lauriers. Durant le premier confinement, un haras abritant des chevaux de pure race espagnole a été bâti, puis un jacuzzi extérieur. Enfin, au mois de septembre 2020, le directeur de l’établissement a obtenu un permis de construire pour l’extension du restaurant, du salon, du bar et de la cuisine. Autre nouveauté, des vols privés en montgolfière, pour deux personnes. De quoi survoler les environs, tout en dégustant une coupe de crémant du Domaine.

Malgré la crise sanitaire, l’établissement de luxe situé a enregistré une très belle fréquentation durant ses mois d’ouverture. Sa réouverture est annoncée le 20 janvier 2021. 

 



Source

Related posts

REPLAY – Municipales 2020 Colmar

adrien

l’archevêque n’exclut pas de vendre le mont saint-Odile, faute d’argent pour l’entretenir

adrien

CARTE. Déconfinement : réouverture des sites touristiques Passionnément Moselle et gratuité pour l’été

adrien