Image default
Express Info

la fréquentation touristique baisse de 15% pour la période des marchés de Noël


L’Alsace a enregistré 15% de nuitées en moins du 26 novembre au 31 décembre 2021, par rapport à 2019. Ce sont surtout les touristes étrangers qui manquent à l’appel.

5,2 millions de nuitées touristiques ont été comptabilisées en Alsace pendant la période des marchés de Noël, du 26 novembre au 31 décembre 2021. C’est une baisse de 15% par rapport à 2019, selon une étude d’Alsace Destination Tourisme. La comparaison ne se fait pas avec l’année 2020, les marchés de Noël avaient été annulés en raison de la crise sanitaire.

« Vu le contexte, ça s’est bien passé, relativise le président des hôteliers du Bas-Rhin, Pierre Siegel. C’est toujours frustrant car on avait la possibilité de faire mieux. » Côté hôtels, les grands absents de décembre sont les autocaristes. Beaucoup de réservations de groupe ont été annulées, parfois compensées. « Les réservations individuelles sont plus rentables pour les hôteliers. La baisse de 15% de nuitées se ressent moins sur les chiffres d’affaire« , précise Pierre Siegel.

Les nuitées des touristes français sont relativement stables : une légère baisse de 4%. Ils viennent principalement de Paris, du Nord, de Moselle, du Rhône et des Hauts-de-Seine.

Le bémol vient plutôt du côté des touristes étrangers : 23% de nuitées en moins par rapport à 2019. Les visiteurs asiatiques et américains ont boudé l’Alsace cette année. Les Allemands, les Belges et les Suisses sont les trois nationalités les plus représentées. Et même des Espagnols. « Avec les annulations de marchés de Noël en Allemagne, il y a eu un phénomène de report vers la France, explique la directrice de l’office de tourisme de Colmar, Claire Weiss. Les influenceurs espagnols ont beaucoup apprécié le marché de Turckheim. » 

A Strasbourg, la ville enregistre une baisse de la fréquentation du marché de Noël de presque 25%, soit 500.000 visiteurs de moins qu’en 2019.

La saison des marchés de Noël a pourtant bien commencé. Le public était très présent lors du premier week-end d’ouverture, les 27 et 28 novembre. « Ça a été un des meilleurs week-ends de marché de Noël, toutes années confondues« , raconte Claire Weiss. Les visiteurs, locaux et extérieurs, avaient hâte de retrouver les marchés de Noël. Peut-être avaient-ils aussi peur d’une fermeture anticipée, comme en Allemagne.

La fréquentation a ensuite ralenti. « Le ralentissement d’activité en semaine, qui caractérise déjà le marché de Noël de Colmar, s’est fait davantage ressentir cette année« , précise Claire Weiss.



Source

Related posts

Coronavirus : le tourisme estival n’atteindra pas les cimes en Alsace du Nord

adrien

Premières descentes de la saison dans la petite station vosgienne du Haut-du-Tôt

adrien

Strasbourg fait sa pub pour faire revenir des millions de touristes

adrien