Image default
Express Info

la célèbre place Ducale devient piétonne le temps d’un été, et ça change tout !

Table des matières

Notez cet article


Le coeur de la cité d’Arthur Rimbaud, la grande place Ducale à Charleville-Mézières, s’ouvre désormais aux piétons. Pendant deux mois dans un premier temps, la circulation y sera interdite la journée.


C’est un jeudi 2 juillet qui ressemble à un dimanche. Même si le soleil n’est pas au rendez-vous ce matin, il règne une atmosphère bien sereine sur la célèbre place ardennaise. Le défilé incessant de voitures qui longent habituellement les terrasses a laissé place à de grandes allées pavées, les piétons en sont les nouveaux rois.
Depuis hier, le périmètre des lieux est fermé à la circulation de 11h 30 à 06h 30, la piétonnisation de la place est en bonne voie.

 

Voir, se montrer, être vuC’est un peu le passage obligé dans le centre-ville quand on s’y promène en voiture. En franchissant la porte de sortie de la rue du petit-bois, on entre sur la place Ducale. Un retour dans l’histoire où votre véhicule devient carrosse et s’ébranle sur les vieux pavés, vous êtes en 1610.

 

Pendant dix mois sur douze les automobilistes passent à quelques mètres des terrasses de la place Ducale, avec une pause durant l'été.

Pendant dix mois sur douze les automobilistes passent à quelques mètres des terrasses de la place Ducale, avec une pause durant l’été.

© Daniel Samulczyk / France Télévisions

Mais, au quotidien, et lorsque la circulation est libre, c’est plutôt le défilé du salon de l’auto, avec vrombissements de moteurs et crissements de pneus.
La fermeture des accès à la place va redonner de la sérénité à l’endroit.
Les restaurateurs concernés voient d’un bon œil cette piétonnisation du parvis, leur clientèle va profiter d’un calme bienvenu entre deux verres.

 

Une place vidée de ses voitures et un espace rendu aux piétons, le cadeaux de la ville aux professionnels du centre-ville

Une place vidée de ses voitures et un espace rendu aux piétons, le cadeaux de la ville aux professionnels du centre-ville

© Daniel Samulczyk / France Télévisions

Cédric Fontenit, tient un des célèbres bars sous les arcades depuis 33 ans. Comme pour son père avant lui, la place Ducale n’a été piétonnisée qu’à de rares occasions, lors de fêtes, manifestations ou événements spéciaux.
” C’est un peu gênant pour les gens qui prennent un verre ou mangent ! ” avoue-t-il en montrant les abords de son emplacement.

” Le problème, c’est le bruit, la pollution, sans compter les voitures qui se garent devant les chaises. C’est vraiment une gêne au quotidien.

En plus, nous, on a une terrasse de l’autre côté de la rue, alors, pour traverser la route, on a plus besoin de faire attention.”
 (quand la circulation est fermée ndlr).

 

Quelquefois, les voitures ne s’arrêtaient pas, donc, là, ça va être mieux. C’est idéal pour les terrasses, pour les gens qui ont des enfants qui jouent, il y a plus de sécurité. Sans voitures, la place est plus belle, c’est plus sympa.

Cédric Fontenit, gérant du bar Les arcades à Charleville-Mézières

Le cafetier rajoute : ” La plupart de ma clientèle est pour cette piétonnisation. Au début, ils s’inquiétaient de savoir comment ils allaient venir, où ils pourraient se garer. Maintenant , ils savent qu’ils peuvent se garer à l’église ou à côté.” 

 

La nouvelle vue dégagée proposée désormais aux promeneurs du centre-ville, la place Ducale rendue aux touristes et aux carolomacériens

La nouvelle vue dégagée proposée désormais aux promeneurs du centre-ville, la place Ducale rendue aux touristes et aux carolomacériens

© Daniel Samulczyk / France Télévisions

 

 

Faire place nette

Mais, à la fermeture des rues vers midi, la magie opère : on entend à nouveau le frémissement de la fontaine centrale. L’agitation des conducteurs impatients au volant laisse place au calme des promeneurs. 

 

La place Ducale reprend des couleurs loin du tumulte des automobilistes, l'idée d'en limiter les voitures est à l'étude

La place Ducale reprend des couleurs loin du tumulte des automobilistes, l’idée d’en limiter les voitures est à l’étude

© Daniel Samulczyk / France Télévisions

Vingt-quatre places de stationnement vont être transformées en arrêt minute. Dans les rues voisines, de nouveaux emplacements sont en projet pour faciliter le stationnement. Les matins de 06h 30 à 11 h 30, les livreurs et les automobilistes peuvent toutefois profiter de la circulation place Ducale.

 

Les habitants du centre-ville laissent également leur voitures au garage et décident, pour certains, de circuler à pied dans ces rues fermées.

Les habitants du centre-ville laissent également leur voitures au garage et décident, pour certains, de circuler à pied dans ces rues fermées.

© Daniel Samulczyk / France Télévisions

Une grande silhouette arpente la grande place en diagonale. Christian Faure habite ce quartier du centre-ville depuis plus de vingt ans. Lui, il a toujours connu les ballets de voitures en bas des façades historiques. 
” Moi, je trouve ça très bien cette place sans voitures, pour les enfants ! ” explique-t-il en désignant de grands espaces entre les bacs de fleurs.

” C’est plus de sécurité pour les vélos aussi, je trouve cela très bien. Je me déplace beaucoup à pied ou à vélo, là, c’est vraiment un plus. 

Pour les commerçants, par contre, je ne sais pas si c’est pour tout le monde une bonne chose. Moi, je serais pour que ça dure.” (cette place sans voitures, ndlr)


Bientôt, sous les pavés, la plage

La place Ducale comme nouvelle aire de jeux, se sera encore une réalité cette année. Du 31 juillet au 29 août prochains, ” Plage Ducale ” s’installe comme chaque année autour de la fontaine centrale. 

 

Pendant l'installation de Plage-Ducale, les voitures disparaissent, les rues se ferment et les vacanciers profitent des lieux

Pendant l’installation de Plage-Ducale, les voitures disparaissent, les rues se ferment et les vacanciers profitent des lieux

© Plage-Ducale / ville de Charleville-Mézières

Les palmiers, le sable fin et les jeux d’eau vont tenter de faire oublier, le temps des vacances, leur quotidien aux Ardennais et touristes de passage.

Le centre-ville occupe les esprits à la mairie de Charleville-Mézières, une piétonnisation durable est en projet et des aménagements de stationnements sont à l’étude.

 



Source

Related posts

Meuse : réouverture partielle du lac de Madine et du lac vert

adrien

Déconfinement – Mulhouse : comment les professionnels du tourisme s’organisent pour attirer les visiteurs cet été

adrien

Déconfinement : le parc animalier des Grottes de Han rouvre le 21 mai après la naissance exceptionnelle de deux gloutons

adrien