Image default
Express Info

du ski, oui mais masque obligatoire dans les stations


La neige refait son apparition pour le weekend du 8 janvier 2022 dans les Vosges. Elle devrait attirer de nombreux amateurs dans les stations de ski. Mais pour dévaler les pentes, il faudra respecter certaines consignes sanitaires. Petite piqure de rappel.

Avec le retour de la neige ce week-end dans le massif vosgien, les amateurs de ski, frustrés l’hiver dernier, devraient être nombreux à se ruer sur les pistes.

Les consignes sanitaires n’ont pas changé, à quelques détails près, depuis l’ouverture des stations début décembre. Mais il n’est peut-être pas inutile de les rappeler pour ceux qui n’ont pas encore rechaussé leurs skis.

Depuis le 4 janvier 2022, le port du masque est obligatoire sur les fronts de neige, c’est-à-dire au départ des pistes. Par exemple, lors de l’achat d’un forfait aux caisses. Il vous sera également demandé de le porter sur tous les parkings des stations de ski (la Mauselaine et les Bas-Rupts à Gérardmer, le Honeck et Lispach à La Bresse, Bussang, Xonrupt-Longemer et Le Valtin).

Cette obligation est abaissée à 11 ans au lieu de 12 ans et 2 mois comme il est de rigueur depuis le 30 septembre. Ces nouvelles dispositions seront en vigueur jusqu’au 3 février, à moins que la situation sanitaire n’entraîne leur prolongation.

Les consignes à encore et toujours respecter sont, sur les domaines skiables :

  • pass sanitaire obligatoire pour y accéder
  • port du masque obligatoire dans les files d’attente et sur les remontées mécaniques.

Le contrôle des pass sanitaires est effectué lors de l’achat des forfaits aux caisses. Lorsqu’il est effectué par internet, comme à La Bresse Hohneck, il sera réalisé par des équipes mobiles.

En raison de l’afflux ce week-end, elles seront renforcées par des équipes de la gendarmerie. Le pass sanitaire vous sera également demandé pour accéder aux parcs de loisirs bressauds Bol d’Air et Wiidoo’Gliss, ainsi qu’à la patinoire municipale, même s’ils sont en plein air.

Pour l’hébergement, le pass sanitaire est obligatoire si votre logement est équipé d’un restaurant, d’une salle de fitness ou d’une piscine. A noter qu’à partir du 15 janvier, si le retard pris dans son vote au Parlement n’a pas d’incidence, c’est le pass vaccinal qui sera exigé à la place du pass sanitaire.

Des contraintes nombreuses entre lesquelles les skieurs devraient tout de même trouver du plaisir à slalomer !



Source

Related posts

des vacances un peu trop calmes sur le port du Mont Olympe, les plaisanciers sont seuls au monde

adrien

A Rethel, l’activité de Jacqueson Tourisme en recul de 70 à 80%, à cause du Coronavirus

adrien

Air France propose plus de vols vers sept destinations cet été

adrien