Image default
Express Info

Déconfinement : à Reims, le grand jour des cafés et restaurants après dix semaines de fermeture

Notez cet article


En ce jour de reprise, le soleil arrose généreusement de chaleur les terrasses rémoises. Les restaurateurs et les cafetiers sont tous prêts pour le service, dès 8 heures, et les premiers clients sont déjà là pour déguster le premier café en terrasse sous les parasols.

“C’est le branle-bas de combat, en plus je ne me suis pas réveillé a l’heure, ils sont tous revenus, ils sont très content, ils n’attendaient que ça, on est pris entre soulagement, émotion, tout un tas de sentiments qui se mélangent. On est vraiment content, on attend ça depuis deux mois et demi”, confie Nadine Lablaine, gérante d’une brasserie à Reims.

Sur la terrasse ça papote. Des habitués savourent leur premier expresso déconfiné. “Qu’est-ce que ça fait du bien de partager un moment en terrasse avec mes amis et de revenir aux anciennes habitudes. Et en plus il fait beau, ça nous a manqué après presque trois mois”, lance un client.

Un vent de liberté retrouvée malgré des contraintes : personne assis au comptoir, port du masque et pas de journal qu’on se passe de main en main. Ce midi, plusieurs tables ont été réservées. “On repart de plus belle même si je pense qu’il va falloir une bonne semaine pour reprendre un rythme normal, on est heureux !”, rencherit Nadine Lablaine.

 

Les cafés coulent depuis plusieurs heures dans cet établissement / © Paul-Antoine Boudet/France Télévisions
Les cafés coulent depuis plusieurs heures dans cet établissement / © Paul-Antoine Boudet/France Télévisions

Dehors, ce client habitué savoure son café, ce moment Laurent l’attendais depuis plusieurs semaines. “On vient trouver de la bonne humeur, de la convivialité, ca fait plaisir de pouvoir enfin partager le petit café du matin avant d’aller travailler et de prendre une petite pose. Nous avons l’habitude de nous rejoindre ici avec d’autres amis. Partager ce moment est vraiment précieux.”

C’est de la joie, nous avons l’impression d’ouvrir notre restaurant pour la première fois. Nous avons le même trac, c’est une sensation étrange, un nouveau départ, c’est très particulier
– Vincent Mansecal, gérant d’un établissement rémois

 

Service en terrasse avec les gestes barrières dans ce café Rémois / © Paul-Antoine Boudet/France Télévisions
Service en terrasse avec les gestes barrières dans ce café Rémois / © Paul-Antoine Boudet/France Télévisions

Les percolateurs recommencent à grésiller. Et les clients, impatients de consommer le petit café noir dont ils ont été privés depuis plus de deux mois en raison de la pandémie de covid-19, sont bien là. Nous sommes ravis, nous ouvrons avec une météo exceptionnelle et les clients sont là pour le plus grand bonheur de nos équipes”, explique Vincent Mansecal gérant d’un établissement rémois.

 

Soleil et clients pour ce premier jour d'ouverture des restaurants / © Paul-Antoine Boudet/France Télévisions
Soleil et clients pour ce premier jour d’ouverture des restaurants / © Paul-Antoine Boudet/France Télévisions

La saison démarre enfin

Dans les cuisines de ce restaurant, les fourneaux sont en route depuis plusieurs heures, les marmites mijotent sur un feu doux, et ici, tout a été pensé pour accueillir au mieux les clients.
 

Aux fourneaux, Emmanuel prépare sa trentaine de repas pour ce midi / © Paul-Antoine Boudet/France Télévisions
Aux fourneaux, Emmanuel prépare sa trentaine de repas pour ce midi / © Paul-Antoine Boudet/France Télévisions

“Ca été très long ce confinement, mais nous y sommes, nous avons déjà beaucoup de réservations, la terrasse est pleine pour ce midi. Nous sommes contents de les accueillir après ces semaines d’absence, on a commencé par faire un grand nettoyage, du rangement, après on a essayé de mettre en application tous les protocoles d’hygiène qui nous étaient demandés : la mise à disposition de gels hydroalcooliques et des masques pour le personnel, la distanciation avec un mètre voire plus entre chaque table, pas de cartes, on a mis des ardoises avec le menu dessus. On ne voulait pas qu’on nous oublie”, explique Emmanuel Despaquis, chef restaurateur.

En terrasse, Virginie, son épouse, active le dressage des tables en respectant les consignes. “Il faut que tout soit prêt pour onze heures et satisfaire nos clients.”

 

Virginie prépare sa terrasse en veillant à la distanciation sociale / © Paul-Antoine Boudet/France Télévisions
Virginie prépare sa terrasse en veillant à la distanciation sociale / © Paul-Antoine Boudet/France Télévisions

Règles sanitaires pour le personnel et les clients

L’arsenal des mesures de précaution va grandement limiter les capacités d’accueil et demander une nouvelle organisation de travail. Dans chaque établissement, le port du masque sera obligatoire pour le personnel et les clients conformément au protocole sanitaire mis en place par le gouvernement. Pas besoin de masque quand ils mangent bien sûr, mais quand ils se déplacent. Les tables ne peuvent accueillir plus de dix personnes, pas de consommation debout au bar et sens de circulation à l’intérieur pour éviter de se croiser.

 

La vie d'après... / © Thierry Doudoux/France Télévisions
La vie d’après… / © Thierry Doudoux/France Télévisions

En cuisine, masques, gants et charlottes sont obligatoires et le lavage des mains régulier. Le gel hydroalcoolique doit aussi être facilement accessible pour tous.

 

Gel hydroalcoolique pour les clients / © Paul-Antoine Boudet/France Télévisions
Gel hydroalcoolique pour les clients / © Paul-Antoine Boudet/France Télévisions

Les professionnels sont rassurés

Afin de les accompagner dans leur reprise d’activité, à la suite des graves difficultés liées à la lutte contre la propagation du covid19, la Ville de Reims a décidé de leur permettre d’étendre leurs terrasses ou d’en créer une si leur environnement direct ne le permettait pas, et ce tous les jours à partir de ce mardi, sous réserve de déposer une demande étudier au cas par cas par une commission.

Nous sommes très contents, la ville de Reims a répondu à nos attentes concernant les extensions des terrasses moyennant un protocole strict. Nous avons eu aussi cette grande joie de réduction des loyers pour les entreprises de moins de cinq salariés. Pour moi, cela va nous aider et permettre de reprendre très fort notre activité. Il y a une forte attente aussi pour les établissements qui n’avaient pas de terrasses. La Ville va faire en sorte de supprimer des places de parking pour faciliter l’ouverture des établissements. Tout cela va aider à la reprise du commerce, nous sommes tous dans le même bateau et nous nous serrons les coudes pour y arriver“, assure Vincent Mansecal, qui est également président des Vitrines de Reims.

 

Extensions des terrasses pour les établissements Rémois / © Paul-Antoine Boudet
Extensions des terrasses pour les établissements Rémois / © Paul-Antoine Boudet

Les touristes français attendus avec impatience 

Les professionnels de la restauration sont donc prêts, ils espèrent que la clientèle française sera tentée par les charmes de la Cité des Sacres. Le travail a donc repris et avec lui, l’espoir de ne pas faire une “année blanche”. Il faut garder le sourire, même avec le masque.
 



Source

Related posts

Coronavirus : le tourisme estival n’atteindra pas les cimes en Alsace du Nord

adrien

Le village de Kruth se prépare à l’été

adrien

Déconfinement : à la veille de la réouverture des restaurants, les derniers préparatifs à Strasbourg

adrien